Toute une gamme de produits spécialement adaptés et conditionnés

pour les amoureux des beaux jardins et potagers généreux

Symbiose_LogoGeophilejardin-Vertical.png

Produits

Engrais en amendements minéraux > Lavagold / Lithothamne / Potalgine

Engrais organiques et activateurs > Actigrains / Humate / Humigène compost / Humisfer trempage

Barrières physiques > Bande cuivrée / Pâte protectrice / Ruban effaroucheur

Substances de base > Carbosel

Produits foliaires «diététique végétale» > Argilit / Biofalgue / Bulbacide NF / Calcicole NF / Calcomer / Canola / Mouillant biofa

     Purin de prêle / Purin d'Ortie / Plantigel / Silibrix / Silicuivre / Silizinc / Soufre Biofa

Élevage familial > Humigène lactique / Humigène poudrage / Kanne «Drink Kan»

Graines d'engrais vert > Luzerne annuelle / Minette / Vesce de Hongrie / Radis à huile

 

Engrais en amendements minéraux

Les amendements minéraux sont destinés à améliorer le fonctionnement du sol.

  • A remonter le pH si nécessaire (vie microbienne insuffisante en-dessous de pH 6).

  • A apporter Silice, Magnésie, Oligoéléments lorsque le besoin s’en fait sentir.

  • A améliorer les propriétés physiques du sol (floculation des argiles, stimulation des vers de terre et des microorganismes bénéfiques, etc.).

Pour les sols acides, nous utilisons de préférence le LITHOTHAMNE qui apporte à la fois le Calcium, le Magnésium et les oligoéléments d’origine marine. 

Pour tous les sols (acides ou alcalins), la LAVAGOLD apporte aussi ces éléments, mais le Calcium est présent en quantité limitée, ce qui permet son usage même en terrains calcaires. 

L’application de ces amendements permet d’améliorer l’enracinement des plantes et la vie microbienne. En particulier, ils augmentent la porosité du sol, donc son aération. 

Un sol bien aéré est une condition indispensable pour  un bon enracinement des plantes et une pousse active.  

Les engrais minéraux sont destinés : 

  • A apporter au sol les éléments fertilisants principaux (Phosphore, Potasse, Magnésie, Soufre).

  • Nourrir les cultures par le sol bien équilibré sur le plan minéral.

 

Nous avons inclus un engrais minéral biologique, la POTALGINE, dont la formule initiale avait été établie par la maison LEMAIRE. Il sert à apporter Phosphore, Potasse, Magnésie et Soufre dont tous les légumes sont gourmands.  

LAVAGOLD 

  • Calcaire Magnésien 

  • Engrais NF U 42001-4.3-3a 

  • Oxyde de Magnésium (MgO) : 10% 

LITHOTHAMNE 

  • Maërl 

  • Amendement minéral basique pulvérisé NF U 44001-3.9 classe I 

  • Chaux (CaO) : 40%

  • Magnésie (MgO) : 3% 

POTALGINE 

  • Engrais NF U 42001 - PK 0-10-15+5  

  • à base de phosphate naturel tendre. 

  • P2O5 total : 10% dont 5% soluble dans l’acide formique à 2%. 

  • Potasse (K2O) : 15% soluble dans l’eau. 

  • Magnésie (MgO) totale : 5% 

  • Anhydride sulfurique (SO3) soluble dans l’eau : 16%

 

TÉLÉCHARGEZ LES FICHES 

EN CLIQUANT SUR LE NOM DU PRODUIT 

 

Engrais organiques et activateurs

Les amendements organiques sont destinés à apporter au sol de la matière  organique génératrice d’humus et à nourrir les microorganismes bénéfiques, bactéries, mais aussi les champignons qui manquent souvent dans les sols cultivés. 

La matière organique humifiée est très stable. C’est la « chair » du sol ! Elle remplit de multiples fonctions : 

  • Le tenir à l’abri de l’érosion.

  • Constituer un « garde-manger » en fixant tous les types de minéraux.

  • Héberger et parfois nourrir les microorganismes utiles aux cultures.

  • Production par minéralisation d’azote assimilable et de gaz carbonique qui est partiellement capté par les feuilles (effet de stimulation de croissance).

 

Les activateurs de compostage apportent des communautés de microorganismes de compostage (transformation des matières organiques brutes en humus).

 

Plus tard, après application au sol, d’autres espèces se développent et s’installent autour des racines des plantes (Rhizosphère), ce qui leur permet de mieux se nourrir : 

  • Assimilation facilitée de minéraux peu disponibles, comme le Phosphore.

  • Installation d’un réseau de Mycorhizes autour des racines (champignons symbiotiques augmentant l’accès à l’eau et connectant la plante plus efficacement à la terre).Fixation d’azote atmosphérique par des bactéries autonomes, en particulier les Azotobacters. Ceci complète significativement la nutrition azotée des cultures.

Ce travail sera facilité par la mise en place de couverts végétaux intercultures (voir « Graines d’engrais vert »).

ACTIGRAINS 

  • Additif de transformation des matières organiques 

  • ACTIGRAINS N (0,25 litre) et ACTIGRAINS P (0,25 litre) :  

  • Additifs de compostage (norme NF U 44051, 4.1 note 2). 

  • ACTIGRAINS BIOALGUE (1 litre – 1,1 kg) :  

  • Engrais NF U 42001 organo-minéral N et Cobalt + Molybdène. 

HUMATE 

  • Engrais pour solutions minérales nutritives 

  • NF U 42004. 

  • Oxyde de Potassium (K2O) : 0,0 % 

HUMIGÈNE COMPOST 

  • Amendement organique NF U 44051. 

  • Mélange de matières végétales et de matières animales type 8 

  •  MS : 66% - MO : 20,6% sur brut 

  • N total : 0,82% sur brut 

  • N organique : 0,81% sur brut 

  • Rapport C/N : 12,5 

  •  P2O5 total : 0,76% - K2O total : 0,63% - MgO : 0,53%. 

HUMISFER TREMPAGE

  • Activateur de compostage 

  • Assemblage :  

  • HUMISFER (engrais NF U 42001 organo-minéral N) 100 grammes HUMIGENE BIOVIN (engrais NF U 42001 organique NPK) 200 grammes Argile kaolinique 250 grammes. 

 

TÉLÉCHARGEZ LES FICHES 

EN CLIQUANT SUR LE NOM DU PRODUIT 

Barrières physiques

Un des casse-tête des jardiniers, en particulier au printemps, est de défendre ses  légumes et ses arbres fruitiers contre limaces, escargots, et attaques d’insectes.  

Plus tard en saison, lorsque les fruits et légumes mûrissent, il faut se prémunir des attaques de cervidés (chevreuils et parfois cerfs), lapins, lièvres, sangliers, oiseaux, etc… Sans compter parfois les chèvres et moutons qui sont très doués pour passer à travers les clôtures ! 

Nous n’avons pas encore réponse à tous ces problèmes, mais nous avons déjà avancé sur certains d’entre eux. 

 

Nous proposons des « barrières physiques » pour empêcher l’accès aux plantes de certains prédateurs bien connus, sans faire usage de poisons (ils ont aussi le droit de vivre !) : 

  • Limaces et escargots qui adorent consommer la verdure au moment où les plantes sont les plus fragiles (semis, repiquages) et donc les plus attractives !

  • Fourmis qui envahissent les légumes et les arbres fruitiers, principalement au printemps. Elles n’attaquent pas elles-mêmes directement les plantes, mais elles élèvent et multiplient les pucerons, qui leur fournissent leur miellat sucré dont elles raffolent, et qui constituent pendant un temps l’essentiel de leur nourriture ! Elles protègent même les pucerons contre leurs prédateurs naturels : larves de Coccinelles, Syrphes, micro-Punaises (Mirides, Anthocorides), micro-hyménoptères (Aphelinus), etc… La lutte contre les pucerons commence déjà par l’interdiction de l’accès aux fourmis !

  • Oiseaux qui attaquent avec délectation les fruits colorés, en particulier cerises, framboises, cassis, prunes, raisins proches de la maturité.

Les barrières physiques que nous proposons ne font pas tout, mais diminuent déjà considérablement les dégâts si elles sont posées à temps, juste avant le début des attaques. Elles permettent donc de réduire au strict minimum l’usage  des insecticides bi ologiques, néan moins i ndispensables à certains moments critiques. 

D’autres solutions seront proposées pour tenir à distance les ravageurs à poil dans un proche avenir. 

BANDE CUIVRÉE 

  • Bande autocollante recouverte d’une feuille de cuivre métallique.  

PÂTE PROTECTRICE

  • Glu à base de composants d’origine naturelle (huile de Colza, cire d’abeilles, huiles végétales).  

RUBAN EFFAROUCHEUR

  • Bande métallique bicolore réfléchissante. 

 

TÉLÉCHARGEZ LES FICHES 

EN CLIQUANT SUR LE NOM DU PRODUIT 

 

Substances de base

Les Substances de Base sont des produits naturels définis règlementairement  depuis quelques années par le règlement phytosanitaire européen.   

Ce sont des substances :

  • Non préoccupantes.

  • Qui ne sont pas des perturbateurs endocriniens, des substances neurotoxiques ou immunotoxiques.

  • Qui ne sont pas des produits phytosanitaires, mais qui sont néanmoins utiles dans la protection contre insectes ou maladies des plantes.

  • Qui ne sont pas mises sur le marché comme produits phytopharmaceutiques.

Le principe de ces substances était admis dans certains pays européens (Allemagne, Autriche…) depuis plus de 30 ans. Maintenant, elles le sont également chez nous. Elles sont actuellement au nombre de 20. Voir liste sur le site de l’ITAB ; la plupart sont utilisables en Agriculture Biologique, mais pas toutes… Le sont en général celles qui sont considérées comme « denrées alimentaires ». 

Ces produits sont en vente libre aux jardiniers amateurs. Ils peuvent parfois bien aider à la protection contre insectes et maladies, mais la plupart du temps, ne remplacent pas un produit phytosanitaire, même biologique. 

Nous considérons que certaines d’entre elles ont leur place dans la méthode GÉOPHILE. Nous envisageons d’en introduire certaines progressivement, lorsque nous les aurons bien testées sur le terrain, car leur efficacité est variable. 

Pour le moment, nous avons retenu un seul produit simple et facile d’emploi.  

CARBOSEL 

  • Bande métallique bicolore réfléchissante.  

 

TÉLÉCHARGEZ LES FICHES 

EN CLIQUANT SUR LE NOM DU PRODUIT 

 

Produits foliaires « diététique végétale »

Nous avons créé cette catégorie de produits pour effectuer des applications  sur le feuillage. Ils sont exclusivement composés de matières minérales et végétales. Leur utilisation est un des points importants de la méthode GÉOPHILE.     

Les objectifs de ces applications sont les suivants :

  • Nourriture foliaire des plantes pour améliorer la végétation et leur permettre de mieux se défendre, surtout aux époques critiques (attaques d’insectes ou de champignons).

  • Action profonde sur les mécanismes de défense pour surmonter les ravageurs et des maladies.

  • Protection contre les stress climatiques (périodes froides ou de gel, sécheresse, chaleur excessive ou excès de précipitations).

Ces produits ne sont pas faits pour se substituer aux produits phytosanitaires, qui restent essentiels pour traiter ravageurs et maladies « en cas de menace avérée sur une culture » (Règlement CE 834/2007, article 12, point 1.h). Nous les comparons plutôt aux « compléments alimentaires » pour les humains… 

Ils s’utilisent en synergie avec les méthodes agronomiques de base (protection contre les prédateurs, choix des variétés, méthodes culturales, gestion du sol, etc…) pour obtenir un « équilibre diététique » tel que nos plantes soient suffisamment fortes pour résister aux stress environnementaux, et que leur protection ne nécessite qu’une quantité la plus réduite possible de produits phytosanitaires biologiques. 

Si, malgré nos précautions, la culture subit des attaques, ils aideront par leur action métabolique à la convalescence des plantes attaquées et à la stabilisation des dégâts provoqués par les attaques. Nous limiterons ainsi au maximum les pertes. 

Dans le cadre de la méthode GÉOPHILE, c’est par travail agrobiologique global (et non par une action solitaire de tel produit ou de tel traitement, même s’ils sont excellents) que nous obtenons des fruits et légumes sains et appétissants ! 

ARGILIT 

  • Engrais de mélange en poudre mouillable 

  • Mélange de Maërl (60%) et d’Argile kaolinique (40%) 

 

BIOFALGUE 

  • Engrais pour solutions minérales nutritives 

  • NF U 42004 

  • Teneur en élément soluble dans l’eau : 

  • Acide sulfurique (SO3) : 0,72% 

  • Zinc (Zn) : 0,00027% 

BULBACIDE NF 

  • Engrais pour solutions minérales nutritives 

  • NF U 42004. 

  • Oxyde de Sodium (Na2O) : 0,03% 

CALCICOLE NF 

  • Mélange de deux substances naturelles à usage 

  • biostimulant 

  • Décret n° 2019/329 

  • Article D 4211-11 du Code de la Santé Publique 

CALCOMER 

  • Amendement NF U 44051 

  • Matières végétales en mélange avec engrais. 

  • Maërl NF U 44001-1d : 250 g/kg 

  • Engrais CE boraté en solution : 42 g/kg. 

  • Matières premières (hors engrais) : vinasse, algues. 

CANOLA 

  • Engrais pour solutions minérales nutritives 

  • NF U 42004 

  • Teneur en élément soluble dans l’eau 

  • Manganèse (Mn) : 0,003% 

MOUILLANT BIOFA 

  • Engrais pour solutions minérales nutritives 

  • NF U 42004 

  • Teneur en élément soluble dans l’eau : 

  • Potasse (K2O) : 3,2% 

PURIN DE PRÊLE 

  • Matière première

PURIN D'ORTIE 

  • Substance naturelle à usage biostimulant 

  • Décret n° 2019/329 

  • Article D 4211-11 du Code de la Santé Publique 

PLANTIGEL 

  • Engrais NF U 42001 

  • Engrais organo-minéral NK n°12

  • Azote (N) : 3% en provenance de vinasse de betterave liquide et d’extrait d’algues. Potasse (K2O) soluble dans l’eau : 4%

SILIBRIX 

  • Engrais pour solutions minérales nutritives 

  • NF U 42004 

  • Teneur en élément soluble dans l’eau : 

  • Magnésie (MgO) : 2,5% 

  • Anhydride sulfurique (SO3) : 4,9%

SILICUIVRE 

  • Engrais CE à base de cuivre

  • Cuivre (Cu) soluble dans l’eau sous forme de sulfate : 5% (63,5 grammes par litre).

SILIZINC 

  • Engrais CE 

  • Mélange d’oligoéléments B, Mn, Zn 

  • Bore (B) soluble dans l’eau: 0,2% (2,7 grammes par litre)

  • Manganèse (Mn) soluble dans l’eau : 1,52% (20 grammes par litre)

  • Zinc (Zn) soluble dans l’eau : 4,15% (54,6 grammes par litre)

SOUFRE BIOFA

  • Engrais de mélange 

  • Soufre élémentaire – Extrait de lignine

  • Soufre élémentaire engrais CE – Anhydride sulfurique total (SO3): 24,7 % 

  • Extrait de lignine – Engrais pour Solutions Liquides Minérales NF U 42004 – Formulation soluble à dissoudre, puis à diluer, d’élément secondaire – Teneur en éléments soluble dans l’eau : CaO : 1,3% 

TÉLÉCHARGEZ LES FICHES 

EN CLIQUANT SUR LE NOM DU PRODUIT 

 
 

Élevage familial

De plus en plus de jardiniers  élèvent aussi des animaux de basse-cour, en particulier  volailles (poules pondeuses, poulets de chair), canards, oies, lapins, etc.  

 

L’élevage familial est possible dans le respect des règles de l’Agriculture Biologique. Certains points sont à respecter pour une bonne réussite :  

  • Une bonne hygiène des locaux et des parcours. En particulier un renouvellement très régulier de la litière (paille, copeaux de bois, sciure, etc…) et le poudrage ou la pulvérisation de produits microbiens évitant les putréfactions et activant ensuite le compostage.

  • Tenir les mangeoires et abreuvoirs très propres. Nettoyer régulièrement les restes d’aliments et les excréments qui pourraient y séjourner. Renouveler l’eau fréquemment et supprimer les souillures. Eviter de déposer l’aliment au sol. Apporter du LACTOGRAINS dans l’eau de boisson pour ensemencer des ferments lactiques assainissants et limiter les germes pathogènes.

  • Faites une rotation de vos parcours herbeux en prévoyant des périodes sans animaux d’au moins 4 à 5 semaines (repousse de la végétation et coupure du cycle des parasites). Un apport de Lithothamne (terrains acides) ou de Lavagold (terrains calcaires) aidera à l’équilibre de la flore spontanée, qui nourrit aussi considérablement les animaux et leur apportent oligoéléments et vitamines.

  • Apporter un aliment biologique équilibré (15 à 18 %de protéines brutes en général) en complément des grains, de la luzerne en bouchons (lapins) et des restes de viande, fromage et légumes (volailles).

  • Déparasiter les animaux régulièrement, en particulier les jeunes volailles et les lapins contre la Coccidiose.

  • Apporter, surtout en hiver, régulièrement des vitamines A et D (par exemple, huile de foie de morue) si elles ne sont pas incluses dans l’aliment, au moins 1 fois tous les 3 mois en été (sauf si les animaux vont sur des parcours herbeux), et 1 fois par mois en  hiver.

Tout comme les légumes et les fruits du jardin, les produits issus de la basse-cour sont de grande qualité et les litières enrichissent le compost ! 

HUMIGÈNE LACTIQUE 

  • Activateur de compostage

  • NORME NF U 44051/A1-4.1

 

HUMIGÈNE POUDRAGE ​

  • Activateur de compostage 

  • NORME NF U 44051/A1-4.1

KANNE «DRINK KAN» ​​ 

  • Aliment complémentaire pour animaux 

  • Matières premières pour animaux (12.01-partie B annexe directive 96/25/CE) 

 

TÉLÉCHARGEZ LES FICHES 

EN CLIQUANT SUR LE NOM DU PRODUIT 

 

Graines d'engrais vert

La couverture végétale du sol sur l’année est maintenant considérée comme très utile  à la réussite de l’Agriculture Biologique, pour toutes cultures, et en particulier pour le jardin potager et même parfois le verger.   

 

Le but est  de maintenir une couverture du sol entre deux cultures, en particulier en automne et en hiver. En arboriculture et viticulture, on vise la couverture du sol au milieu des allées, tout en travaillant superficiellement les lignes pour éviter une trop forte concurrence. 

Avantages agronomiques : 

  • Ameublissement du sol par le travail des radnes et la couverture protectrice du feuillage. lutte contre l'érosion, en particulier sur les pentes. 

  • Fourniture de matière organique par la biomasse produite. 

  • Fourniture d'Azote, en particulier si la couverture du sol contient des légumineuses, et en limitant les pertes par lessivage. 

  • Développement m1tour des racines de Mycorhizes et de microorganismes bénéfiques. 

  • Développement des vers de terre, qui ont besoin d'une litière végétale pour se nourrir et se loger. 

  • Diminution des mauvaises herbes par la couverture du sol et la compétition. On «choisit• donc ses adventices ... 

  • Diminution de la pression des maladies en limitant les projections de terre et en évitant l'excès d'azote soluble. 

  • Développement des insectes prédateurs surtout si on laisse aux plantes la possibilité de fleurir. 

 

Mais la couverture du sol présente aussi quelques inconvénients, qu’il faut réduire : 

  • Certains sols ont besoin d'un travail profond. Si nécessaire, on détruira provisoirement la couverture de sol pour le réaliser. 

  • Sensibilité au gel : éviter une couverture épaisse aux moments critiques. 

  • Installation de rongeurs dans les couverts pérennes, lorsque les prédateurs (rapaces, renards... ) manquent. 

Nous avons choisi de vous proposer pour le moment trois légumineuses (plantes fixatrices d’azote atmosphérique) qui favorisent aussi les Mycorhizes, et une crucifère qui fait des « forages » dans le sol par ses racines, et  qui combat les né matodes qui  apparaiss ent lorsque les mêmes cultures reviennent trop souvent… 

LUZERNE ANNUELLE 

  • Medicago polymorpha ou truncatula 

  • Graines non traitées de Luzerne annuellle 

 

MINETTE ​​

  • Medicago lupulina 

  • Graines non traitées de Minette (Medicago lupulina) 

VESCE DE HONGRIE ​​ 

  • Vicia pannonica 

  • Graines non traitées de Vesce de Hongrie (Vicia pannonica)

RADIS À HUILE ​​ 

  • Raphanus sativus oleiformis 

  • Graines non traitées de Radis à Huile (Rephanus sativus oleiformis) 

 

TÉLÉCHARGEZ LES FICHES 

EN CLIQUANT SUR LE NOM DU PRODUIT 

© 2021 - Site réalisé par CHAPõ'COM - Eric Chartier-Coton - www.chapocom.fr